L'ancien cuisinier gagne aux prud'hommes.

Publié le 17/05/2013 par Administrateur, vu 2167 fois

Initial's Chef à Périgueux : l'ancien cuisinier gagne aux prud'hommes

L'ancien chef de l'atelier-restaurant réclamait le paiement de plus de 700 heures supplémentaires et 500 heures de repos compensateurs. Il a eu gain de cause et recevra près de 30 000 euros de dommages et intérêts.

Nicolas Lamstaes, l’ancien cuisinier de l’atelier-restaurant Initial’s Chef, liquidé depuis, a eu gain de cause contre son ancienne gérante, Christine Fisher.

Dans son prononcé de lundi, le conseil des prud’hommes estime que le chef a été licencié "sans cause réelle et sérieuse". Il fixe à 9 349 euros le préjudice du défaut de préavis de licenciement et à 1 980 euros les dommages et intérêts concernant les congés impayés dans le cadre de ce licenciement abusif.

La société devra aussi payer 15 840 euros pour les heures supplémentaires négligées, 1 000 euros pour le non-respect des durées légales des journées de travail et 1 000 euros pour l’absence de repos compensateurs. Enfin, la gérante devra produire de nouvelles fiches de paye, conformes.

Nicolas Lamstaes, qui a ouvert depuis le restaurant Le Nicolas L. à Périgueux, n'a pas souhaité commenter l'issue de cette procédure, reprochant à "Sud Ouest" d'avoir produit les arguments de son ancienne patronne dans un précédent article.

En octobre, son avocat avait plaidé que l'entreprise "reposait sur lui", dès sa création en 2010 : "Il donnait les cours et nettoyait la cuisine." Le chef, victime d'un "burn-out" au printemps 2011, réclamait notamment le paiement de plus de 700 heures supplémentaires et 500 heures de repos compensateurs.

Publié le 14/05/2013 Par A. V. www.sudouest.fr

http://www.sudouest.fr/2013/05/14/initial-s-chef-a-perigueux-l-ancien-cuisinier-gagne-aux-prud-hommes-1053534-1980.php