L'ancien directeur du golf d'Allot obtient gain de cause

Publié le 26/03/2013 par Administrateur, vu 1443 fois

Agen. L'ancien directeur du golf d'Allot obtient gain de cause

Suite et sans doute fin du conflit porté devant le conseil des prud'hommes entre le directeur du golf d'Allot entre septembre 2010 et août 2011 et les dirigeants de cette société. Le 12 février dernier, cette juridiction spécialisée dans le droit du travail a condamné la SARL du Château d'Allot à verser aux environs de 17 000 € au plaignant.Pour la petite histoire, les dirigeants du golf avaient proposé à l'intéressé un reclassement comme réceptionniste, ce qu'il avait bien évidemment refusé. Dans le cadre d'un licenciement économique, le poste supprimé ne peut être réattribué. En octobre, sur la foi des documents fournis aux juges, une directrice apparaît dans l'organigramme du Château d'Allot. Et, pour finir, les règles de l'entretien préalable au licenciement n'ont pas été respectées, l'ancien directeur n'était pas assisté face à son employeur.

Pour justifier la mesure du licenciement, les dirigeants du golf ont mis en avant des difficultés financières récurrentes en 2009, 2010, 2 011.Le conseil des prud'hommes reconnaît toutefois la validité du licenciement économique de ce quinquagénaire dont la compétence a été reconnue dans le département et hors de ses frontières. La SARL du Château d'Allot n'aurait pas fait appel de la décision.

Publié le 25/03/2013 03:50 - Modifié le 25/03/2013 à 09:45

http://www.ladepeche.fr/article/2013/03/25/1590439-l-ancien-directeur-du-golf-d-allot-obtient-gain-de-cause.html