ArcelorMittal condamné pour discrimination syndicale

Publié le 20/07/2012 par Administrateur, vu 1810 fois

Le groupe sidérurgique ArcelorMittal a été condamné aujourd'hui pour discrimination syndicale à l'encontre de quatre salariés représentants du personnel CFDT, et à leur verser des indemnités d'un total de près de 450.000 euros, selon une source syndicale.

Selon le jugement en départage du conseil de prud'hommes de Martigues, dont l'AFP a obtenu copie, la société, qui possède une usine à Fos-sur-Mer, est condamnée à verser "à titre de dommages et intérêts en réparation (du) préjudice matériel", 440.843,15 euros aux quatre plaignants.

A cette somme, s'ajoutent 3.000 euros par personne au titre du préjudice moral. L'union territoriale des retraités CFDT recevra quant à elle 22.500 euros à titre de dommages et intérêts, ajoute le jugement. "On est très satisfaits", a affirmé à l'AFP Bernard Huriaux, ancien responsable de la CFDT à Fos. Ces quatre salariés avaient été embauchés à la création de l'usine, en 1973, a-t-on précisé de même source.

Contactée vendredi soir par l'AFP, la direction du site de Fos a souligné, sans faire plus de commentaire, qu'elle comptait "examiner le jugement" avant éventuellement de faire appel.

Le Figaro avec AFP Mis à jour le 20/07/2012