M6 condamné pour travail dissimulé

Publié le 07/02/2013 par Administrateur, vu 2149 fois

Plus de deux ans après avoir entamé une procédure contre la chaîne, Philippe Bartherotte, qui avait dénoncé dans plusieurs ouvrages les pratiques frauduleuses de la télé-réalité vient de faire condamner M6 en appel.

Après avoir travaillé pendant plus de 7 ans en tant que journaliste pour les émissions de télé-réalité (L'île de la tentation, Star Academy et Pékin Express) de 2005 à 2007, Philippe Bartherotte publiait en 2009 et 2012 deux livres pour révéler les pratiques frauduleuses de ces émissions comme

Dans La Tentation d'une île (2009), par exemple, il dénonçait les tricheries dans l'émission Pékin express et affirmait avoir lui même dû payer des voitures pour venir en aide à des candidates favorisées par la production.

Avant cela, en 2010, Philippe Bartherotte avait alors formulé deux requêtes plus personnelles à la société de production Studio 89 (filiale à 100% de M6) : la requalification de son contrat de travail en CDI et le paiement de ses heures supplémentaires pour sa participation à trois tournages.

Après avoir été une première fois débouté aux Prud'hommes en mars 2011, le journaliste avait alors saisi la cour d'appel. Celle ci vient de lui donner raison et condamne M6 à trois reprises pour travail dissimulé et doit verser à Philippe Bartherotte 500 000 euros. Mais la chaîne ne compte pas en rester là et a décidé de se pourvoir en cassation, affirme Le Figaro.

http://tele.premiere.fr/News-Tele/Pekin-express-M6-condamnee-en-appel-3659996