Le conseil de prud’hommes de Bourges: 49.000 euros pour un ex-salarié de la Pica

Publié le 16/04/2014 par Administrateur, vu 2704 fois

Le conseil de prud’hommes de Bourges vient de condamner la société la Pica à verser à un ancien salarié 49.236 euros de dommages et intérêts pour « licenciement sans cause réelle et sérieuse ».

Rendu le 3 avril et notifié aux parties jeudi, ce jugement dit que « le motif économique invoqué lors de la rupture du contrat » de l’ex-employé « était insuffisamment justifié sur la lettre » de licenciement.

Aujourd’hui appelée Jacobi carbones France, située à Vierzon, l’entreprise la Pica est spécialisée dans la fabrique de charbons actifs pour l’industrie. Elle avait procédé à des licenciements économiques en 2011 (quarante-trois) et en 2013 (moins d’une dizaine).

L’un des licenciés de l’année dernière avait décidé d’attaquer cette décision en justice. Défendu par l’avocat berruyer Serge Nonin, il a traîné la Pica devant les prud’hommes de Bourges.

Lors de l’audience, qui a eu lieu en février dernier, il avait réclamé 98.472 euros.

Si la somme a été diminuée de moitié, les conseillers prud’homaux ont estimé que « la lettre de licenciement pour motif économique était insuffisamment motivée » et qu’elle ne permettait pas « de justifier la situation économique de l’entreprise, ni de celle du groupe Jacobi ».

http://www.leberry.fr/cher/actualite/2014/04/12/49-000euros-pour-un-ex-salarie-de-la-pica_1962445.html