Mac Do doit payer 61 000 € à son ex-cadre.

Publié le 25/06/2013 par Administrateur, vu 1986 fois

Guingamp. Mac Do doit payer 61 000 € à son ex-cadre

La cour d'appel confirme la décision des prud'hommes de Guingamp. Mais revoit à la baisse les dommages et intérêts.

Le 6 décembre 2011, le conseil de prud'hommes de Guingamp condamne Mac Do à verser à son ancienne directrice trois ans d'heures supplémentaires impayées (plus de 5 285 heures), des congés et des repos compensateurs.

Au total, le franchisé doit lui verser 255 000 € de dommages et intérêts. Jamais une peine aussi lourde n'avait été prononcée en France à l'encontre d'un Mac Do. Le propriétaire, Pierrick Piérard, avait alors interjeté appel.

61 000 € au lieu des 255 000 €

Résultat : la cour d'appel de Rennes confirme le jugement des prud'hommes, mais revoit à la baisse le nombre d'heures supplémentaires impayées. Et, par voie de conséquence, le montant des dommages et intérêts : il passe de 255 000 € à 61 000 €.

« L'important pour moi, explique Muriel Salliou, c'est qu'il soit condamné. Il est allé trop loin. » Contrairement aux juges prud'homaux, les magistrats rennais lui accordent 5 000 € de dommages et intérêts pour troubles subis dans sa vie quotidienne.

Elle a aujourd'hui retrouvé un poste de manager dans le secteur de l'habillement. Mais, de 2006 à 2009, elle était employée comme directrice des Mac Do de Guingamp et Langueux, « avec une mission de supervision sur ceux de Plérin et Paimpol. Je travaillais régulièrement de 8 h à minuit, sept jours sur sept, alors que j'avais un contrat de cadre de 35 heures par semaine, explique-t-elle. Je voulais progresser au sein de l'entreprise et j'étais complètement sous l'emprise de mon patron, dont la pression et les reproches étaient incessants. »

Tout cela l'a conduite à un épuisement professionnel et personnel tel qu'un médecin du travail l'a arrêté pour inaptitude. Ce qui entraînera son licenciement.

Contacté, le dirigeant du Mac do n'a pas répondu à notre demande.

Le 25 juin 2013 - Jean-Yves HINAULT


http://www.entreprises.ouest-france.fr/article/guingamp-mac-do-doit-payer-61-000-son-ex-cadre-25-06-2013-102360