Prologue : Licenciement pour faute grave

Publié le 17/10/2012 par Administrateur, vu 2451 fois

En 2010, Prologue a licencié pour faute lourde deux de ses anciens dirigeants, actuels dirigeants d'EFFITIC. Ceux-ci ont alors engagé une action prud'homale à l'encontre du groupe. Dans ce différend, le Conseil de Prud'hommes de Longjumeau vient de rendre une première décision favorable à Prologue.

Les juges ont notamment considéré que l'ancien Directeur Administratif et Financier du groupe avait, avec ses dirigeants d'alors, "largement abusé de ses fonctions et de ses pouvoirs". Ils ont également estimé que celui-ci avait "nui aux intérêts de la société". Toujours selon ce jugement, "les faits reprochés sont réels et sérieux" et "présentent une exceptionnelle gravité" justifiant son licenciement pour faute lourde.

Cette décision est susceptible d'appel.

Prologue rappelle avoir par ailleurs engagé des procédures judiciaires devant le Tribunal de commerce de Paris, afin de faire reconnaître ses droits dans le cadre du litige qui l'oppose à son ancienne direction ainsi qu'à EFFITIC. La société sollicite notamment la réparation d'un préjudice évalué par le cabinet Grant Thornton à plus de 32 ME.

Le 15/10/2012A.S. - ©2012 www.boursier.com